«

»

Fév 24

Comment régler une jumelle de vision nocturne

Comment régler une jumelle de vision nocturne


 

Acheter une jumelle de vision nocturne c’est bien, savoir s’en servir c’est mieux.

Il faut généralement une période d’essais pour exploiter au mieux les performances de votre appareil.

En général, il y a 3 types de réglage : le bouton on/off, la molette d’œilleton et celle de la lentille d’objectif.

Sur certains modèles, un bouton supplémentaire permet d’allumer et d’éteindre l’illuminateur infrarouge. Sur d’autres, c’est le bouton on/off qui a un cran de plus (off / on sans IR / on avec IR).

Deux LED permettent d’indiquer lorsque l’appareil est en marche (généralement verte) et lorsque l’illuminateur IR fonctionne (généralement rouge). Ces LED sont importantes étant donné que le faisceau IR est invisible mais pompe les piles (réduisant l’autonomie).



Monoculaire de vision nocturne Yukon NV 5×60

Les 2 étapes pour régler une jumelle de vision nocturne

Premièrement, après avoir allumé l’appareil, réglez l’œilleton. Le plus simple est de le régler dans un environnement lumineux sans retirer le capuchon de l’objectif. Choisissez le réglage où l’image est la plus nette possible.

Une fois que c’est fait, ce réglage ne devrait pas changer, puisqu’il est propre à l’œil de chacun individu (étant donné que la distance entre l’œilleton et l’écran au phosphore ne change pas et votre œil non plus).

Une fois que c’est fait, vous n’aurez plus qu’à régler le focus de la lentille d’objectif en fonction de la distance à laquelle vous observez. Ce réglage dépendra de la profondeur de champ. Vous ne pourrez pas voir de façon nette vos mains et une biche à 100m. Il vous faudra régler l’objectif en fonction de la zone que vous souhaitez observer.

Certaines jumelles de vision nocturne ont également un réglage de diaphragme qui permet de régler la quantité de lumière qui entre par l’objectif afin d’améliorer le confort de vision.

Enfin, certains appareils ont un autofocus.