«

»

Fév 04

Les 4 générations de jumelle de vision nocturne

Les 4 générations de jumelle de vision nocturne


 

Une jumelle de vision nocturne peut être de 1e, 2e, 3e ou 4e génération. Ca indique le type de tube intensificateur de lumière qui est utilisé pour ce modèle en particulier. Le tube intensificateur de lumière est le cœur et l’âme d’un dispositif de vision de nuit. Les autres appellations (1+, 2+, 3+) apportent des améliorations intermédiaires, mais ne constituent pas un changement majeur de technologie.

Si vous voulez d’abord comprendre comment fonctionne l’amplification de lumière, lisez cet article.

 

La 1e génération

C’est actuellement le type le plus répandu dans le monde. C’est la génération qui s’est développée pendant la guerre du Vietnam. Elle va amplifier la lumière existante plusieurs milliers de fois, vous laissant voir clairement dans l’obscurité.

Ces modèles offrent une image claire à un faible coût, ce qui est parfait pour l’observation de la faune sauvage, la navigation, ou la surveillance de votre maison. Mais la portée sera quand même limitée.

Vous remarquerez peut-être les petits désagréments suivants avec une jumelle 1e Gen :

• Un léger bruit aigu lorsque l’appareil est allumé.

• L’image que vous voyez peut être légèrement floue sur les bords. C’est la distorsion géométrique.

• L’image peut être bruitée, avec des points noirs dus à des artefacts.

• Quand vous l’éteignez, l’écran peut rester allumé en vert pendant un certain temps.

Ce sont des caractéristiques inhérentes d’une lunette de vision nocturne de 1e génération et sont normaux. A titre indicatif, un monocle de vision nocturne de 1e génération vaut entre 100 et 500€.

Un illuminateur infrarouge permet d’obtenir de bonnes images par faible obscurité. Il agit comme une torche dont la lumière sera amplifiée par le tube intensificateur de lumière.

Monocle de vision nocturne de 1e génération NightVision 5×50

 

La 2e génération

Elle est caractérisée par l’ajout d’un micro-canal, communément appelé un MCP. Le MCP fonctionne comme un amplificateur d’électrons et est placé directement derrière la photocathode. Le MCP est constitué de millions de tubes parallèles en verre. Lorsque les électrons passent à travers ces tubes, des milliers d’autres électrons sont libérés.

Ce processus supplémentaire permet aux jumelles de 2e génération d’amplifier la lumière beaucoup plus en vous donnant une image plus lumineuse et plus nette.

Mais elles coûtent de 500 à 1000€ plus cher. Le rapport prix/qualité d’image n’étant pas linéaire, les lunettes de 2e Gen sont 3 à 4 fois plus chères que les 1e Gen, mais l’image n’est pas 3 à 4 fois meilleure.

En savoir plus sur les jumelles de vision nocturne Gen 2.


Pulsar Challenger GEN.2 + B Monoculaire de génération 2

 

La 3e génération

Pour la 3e génération, le fabriquant ajoute un produit chimique sensible, l’arséniure de gallium à la photocathode, ce qui améliore la luminosité et la netteté de l’image. Un film de barrière d’ions est également ajouté pour augmenter sa durée de vie.

La 3e génération permet à l’utilisateur de voir par une nuit 1000 fois moins lumineuse. Elles permettent à l’utilisateur de se passer d’illuminateur IR du fait de l’augmentation de la sensibilité (fonctionnement en mode passif). C’est la norme pour l’armée américaine.

Encore une fois, ces appareils coûtent bien plus cher que ceux de la génération précédente (environ 3000 à 4000€). Ils ne sont pas accessibles aux individus lamba et sont réservés à des usages professionnels.

 

La 4e génération

Elle a introduit la technologie sans film sur la cathode et représente la plus grande percée technologique dans l’intensification de lumière ces 10 dernières années. Cette technique augmente le rapport signal/bruit (moins de neige sur l’écran) et augmente ainsi la distance d’observation, la résolution et le niveau de contraste, en particulier aux niveaux de lumière extrêmement bas.

Ces appareils valent plus de 5000€ et sont réservés à un usage militaire.

 

Les appareils numériques

Ces dernières années, une nouvelle catégorie d’appareils est apparue : les systèmes de vision nocturne numérique. Ce n’est pas une cinquième génération, mais une technologie complètement différente, qui se caractérise par un écran en noir&blanc au lieu de noir&vert.

En savoir plus sur les jumelles de vision nocturne numérique.