«

»

Juin 08

Types d’appareils de vision nocturne

Types d'appareils de vision nocturne


 

Il existe 3 type d’appareils de vision nocturne : les monoculaires, les binoculaires (jumelles) et les lunettes. Ils utilisent la même technologie et offrent les mêmes performances mais ont des configurations différentes pour s’adapter à différents types d’utilisation.

Du coup, il est important de connaître leurs avantages et inconvénients pour choisir le bon appareil en fonction de l’utilisation qu’on veut en faire.

 

Monoculaire de vision nocturne

Un monoculaire est constitué d’un objectif, d’un tube amplificateur et d’un œilleton. La lentille d’objectif est réglable, afin d’ajuster le focus pour observer à différentes distances.

Les monoculaires sont petits et maniables (peuvent se ranger dans une poche). Ils n’offrent en revanche pas la possibilité d’une vision des reliefs. Ce sont donc des appareils assez polyvalents qui conviennent à de nombreuses activités, de l’observation de la faune à la pêche de nuit.

L’utilisation d’un seul œil pour regarder l’écran permet de conserver la pupille du second adapté à la vision dans l’obscurité. C’est un gros avantage si l’on doit se déplacer.

Leur prix en fait des appareils de vision de nuit très abordables (on en trouve à 100€).


 

Binoculaire (jumelle) de vision nocturne

Les binoculaires offrent 2 œilletons pour observer des 2 yeux, ce qui est plus confortable.

Il existe 2 constructions possibles. La première est une vraie construction symétrique : 2 objectifs, 2 tubes et 2 œilletons ; la seconde est faite de 1 objectif, 1 seul tube et 2 œilletons. Cette différence a une incidence : la vision des reliefs est possible dans le 1er cas et impossible dans le 2e cas (comme pour un monoculaire).

Ces appareils plus gros sont plus stables et autorisent des grossissements plus forts. Ils sont donc idéals pour l’observation statique de nuit.


 

Lunette de vision nocturne

La différence vient du montage plus que de l’appareil de vision nocturne. Les lunettes de vision nocturne n’offrent pas de grossissement (x1) et sont pourvues d’un équipement leur permettant d’être fixé sur la tête. L’intérêt est donc de pouvoir se déplacer en conservant les 2 mains libres. Mais elles sont désagréables sur une longue durée.

Souvent, elles peuvent être détachés du montage de tête pour être utilisé simplement avec une main.

Cependant, la législation française interdit ce type de dispositif.